/*Collect chat*/

Le bois traité désigne tout bois qui a été traité avec un agent de conservation chimique pour le protéger contre les micro-organismes, les insectes ou les champignons qui peuvent entraîner la pourriture ou la détérioration du bois.

Les revêtements appliqués en surface, tels que le vernis, la teinture à l’huile et la peinture, ne sont pas considérés comme des produits de préservation du bois.

Lorsqu’on cherche à se débarrasser du bois traité, on parle de déchets de bois traité, qui peuvent inclure des produits qui ont été définitivement retirés de l’utilisation, comme les quais, les terrasses, les poutres et les clôtures, ou des débris de bois traité, comme les rebuts, la sciure et les rognures.

Les déchets de produits en bois traité sont selon certaines entreprise de vide grenier, diogéne,a Lyon, généralement considérés comme non dangereux. Cependant, il faut quand même les éliminer avec précaution en suivant les étapes suivantes :

Étape 1 :

Déterminez si les déchets de bois ont été traités avec un produit de préservation.

Voici quelques conseils pour vous aider à identifier si le bois a été traité :

  • Le bois contient une étiquette d’extrémité ou un tampon encreur indiquant le traitement.
  • Le bois traité utilisé dans des applications industrielles ou de construction est généralement incisé pour renforcer le traitement. Il faut donc rechercher de petites incisions très rapprochées sur toute la surface du bois pour déterminer s’il a été traité.
  • Les matériaux qui n’ont pas été peints ou teintés ont tendance à avoir une couleur verdâtre, tandis que ceux utilisés dans les transports et les systèmes industriels ont tendance à avoir une teinte brun foncé et une légère odeur de pétrole.
  • Examinez la coupe transversale du bois. S’il est traité, il doit avoir une teinte plus foncée dans la partie extérieure de 0,25 à 1 pouce.
  • Le type de projet dans lequel le bois a été utilisé, ainsi que son utilisation spécifique, peuvent également indiquer s’il a été traité ou non. Par exemple, s’il a été en contact avec l’eau ou le sol, ou même exposé aux éléments, mais qu’il ne s’agit pas d’une essence résistante à la pourriture comme le cèdre ou le séquoia, il est possible qu’il ait été traité.

Étape 2 : Éliminer les déchets de bois traité

Une fois que vous avez établi que le bois est traité, ne le brûlez pas, ne le jetez pas dans la nature et ne l’utilisez pas comme paillis. Au lieu de cela, vous pouvez

L’utiliser comme combustible dans des installations de cogénération spécifiquement approuvées.
Le livrer à une décharge autorisée. Mais contactez toujours la décharge avant la livraison pour savoir s’il existe des restrictions, car certaines peuvent nécessiter l’approbation du Conseil régional de contrôle de la qualité de l’eau.
Le bois traité provenant d’un usage résidentiel peut être envoyé dans des décharges autorisées, dans un centre local de collecte des déchets ménagers dangereux ou dans une station de transfert.

Précautions à prendre lors de la manipulation du bois traité

Il est important de porter des vêtements de protection lors de la manipulation du bois traité afin d’éviter tout contact avec la peau. Cela comprend des gants, des chemises à manches longues, des lunettes de protection et même un masque anti-poussière. Toute partie de la peau exposée doit être lavée soigneusement à l’eau et au savon doux.

5/5 - (1 vote)